Les différentes aides financières à l’installation n’y auront rien changé : la France manque toujours de médecins généralistes. Leur nombre a diminué de 8,4 % entre 2007 et 2016, selon les chiffres publiés jeudi 2 juin par le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) dans son atlas de la démographie médicale.
Toutes les régions sauf les Pays de la Loire et la Bretagne ont perdu des généralistes entre 2007 et 2015.
Année après année, le nombre de généralistes décline. Analysée depuis 2007 dans l’Atlas de la démographie médicale de l’Ordre, cette tendance devrait se poursuivre jusqu’en 2025.
La suite ici : lien.